13[1]

Les jambes de bois

 

Quand on perd une jambe à la guerre

On en met une autre en bois

Car il paraît qu’on a beau faire

Les jambes ne repoussent pas.

 

Mais peut-on me dire pourquoi

Il ne pousse pas de feuilles sur les jambes de bois ?

 

Des feuilles toutes vertes

Avec des tas d’insectes,

Des feuilles toutes belles

Où les papillons viendraient réparer leurs ailes…

 

Le soleil voudrait se mettre de la partie

Il pourrait y grimper des fruits,

Et ça serait tout de même chic

D’avoir sur soi des poires

Qu’on prendrait sans histoires

Des pommes et des prune et des petits pois chiches !

 

Si tous les hommes avaient une jambe de bois

Qu’on arroserait bien les jours qu’il ne pleut pas

Cà f’rait une forêt qui n’en finirait pas.

 

Innocentines, Editions Bernard Grasset, 1969

Du même auteur : Les cuisses de Colette (21/06/2014)