02 mai 2015

René Char (1907 – 1988) : « J’ai ce matin, suivi des yeux Florence …»

             J’ai ce matin,  suivi des yeux Florence qui retournait au Moulin du Calavon. Le sentier volait autour d’elle : un parterre de souris se chamaillant ! Le dos chaste et les longues jambes n’arrivaient pas à se rapetisser dans mon regard. La gorge de jujube s’attardait au bord de mes dents. Jusque ce que la verdure, à un tournant, me la dérobât, je repassai, m’émouvant à chaque note, son admirable corps musicien, inconnu du mien     Feuillets d’Hypnos,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :