06 avril 2015

Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz ( 1877 – 1939) : Et surtout que

Et surtout que   — Et surtout que Demain n’apprenne pas où je suis — Les bois, les bois sont pleins de baies noires — Ta voix est comme un son de lune dans le vieux puits Où l’écho, l’écho de juin vient boire.     Et que nul ne prononce mon nom là-bas, en rêve, Les temps, les temps sont bien accomplis — Comme un tout petit arbre souffrant de prime sève Est ta blancheur en robe sans pli.     Et que les ronces se referment derrière nous, Car j’ai peur, car j’ai peur du retour. Les grandes... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :