28 mars 2015

Philippe Mac Leod (1954- ) : « A cette hauteur où le vent souffle toujours froid… »

    A cette hauteur où le vent souffle toujours froid, où le mystère devient presque palpable, d’une proximité, d’une densité troublantes, j’aimerais pouvoir rejoindre en toi l’étincelle qui est au centre de l’âme, ce sens intérieur qui dépasse ta simple histoire, qui peut atteindre et pénétrer ces profondeurs insoupçonnées, les envelopper d’une connaissance muette qui rejoint les moments de prière où rien ne cherche à se dire, où la plénitude est telle, où la présence qui te porte est si intensément réelle... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :