aut-juliet-charles-2013[1]

cela

comment le nommer

comment l’inscrire

en un poème

 

cela

qui se fissure

chaque instant

me coupe

du quotidien

décolore

vide de sa substance

ce qui m’est accordé

 

cela

qui me porte

me jette en affamé

à la rencontre de la vie

fait monter

au-devant de mes pas

cette lumière

que je ne peux atteindre

 

cela

qui me tient

en exil

qui m’embrase

brûle mon sang

d’une telle avidité

cela

comment le nommer

                le traduire

comment répandre

son feu dans mes mots

………

 

L’autre chemin,

Arfuyen, 1991

Du même auteur : Pourquoi écrire (08/12/2017)