06 janvier 2015

Patrice de La Tour du Pin (1911 – 1975) : Prélude

    Prélude    Tous les pays qui n'ont plus de légende Seront condamnés à mourir de froid...   Loin de l'âme, les solitudes s'étendent Sous le soleil mort de l'amour de soi. A l'aube on voit monter dans la torpeur Du marais, des bancs de brouillard immenses Qu'emploient les poètes, par impuissance, Pour donner le vague à l'âme et la peur. Il faut les respirer quand ils s'élèvent Et jouir de ce frisson inconnu Que l'on découvre à peine dans les rêves, Dans les paradis parfois entrevus ; ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :