bgu[1]

 

Le proche et le lointain

 

Toi

qui tour à tour me regarde,

regarde les nuages,

 

je te sens,

quand tu me regardes, si lointain,

quand tu regardes les nuages, si proche

1980

 

Traduit du chinois par Hsiung Pingming

In, « le ciel en fuite, anthologie de la nouvelle poésie chinoise »,

Editions Circé, 2004

 

 

 

 

Du même auteur :

Fantaisie de la vie (28/10/2015)

Je suis un enfant capricieux et fantasque (28/10/16)

La terre est courbe (28/10/2017)

Une génération (28/10/2018)

« Peut-être suis-je aveugle ... » (28/10/2019)