22 septembre 2014

Alphonse de Lamartine (1790 – 1869) : Le vallon

Le Vallon   Mon cœur, lassé de tout, même de l’espérance, N’ira plus de ses vœux importuner le sort ; Prêtez-moi seulement, vallon de mon enfance, Un asile d’un jour pour attendre la mort.   Voici l’étroit sentier de l’obscure vallée : Du flanc de ces coteaux pendent des bois épais, Qui, courbant sur mon front leur ombre entremêlée, Me couvrent tout entier de silence et de paix. Là, deux ruisseaux cachés sous des ponts de verdure Tracent en serpentant les contours du vallon ; Ils... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :