br4[1]

 

30 Cents, Deux Tickets, Amour

 

 

 Je pensais à toi très fort

 en montant dans le bus

j’en ai eu pour trente Cents 

et j’ai demandé deux tickets

          au conducteur

avant de réaliser que

          j’étais tout seul.

 

 

Traduit de l’américain par Frédéric Lasaygues et Nicolas Richard

In « Il pleut en amour », Editions L’Incertain, 1989-1990

 

Du même auteur : On ne me l’avait jamais fait aussi gentiment / I've never had it done so gently before (27/09/2018)

 

 

 30 Cents, Two Transfers, Love

 

 

Thinking hard about you

I got on the bus

and paid 30 cents car fare

and asked the driver for

          two transfers

before discovering that I

          was alone.

Poème suivant en anglais :

Robert Creeley : « Est-ce que tu penses... » / " Do you think that if ..." (08/10/2014)