georgesperros[1]

On meurt de rire on meurt de faim

On meurt pour blessure à la guerre

On meurt au théâtre à la fin

D’un drame où le ciel est par terre.

 

Il est cent façons de mourir

Pour vivre on est beaucoup plus sage.

Il s’agit de savoir moisir

Entre l’espoir et le fromage.

 

Poèmes bleus,

Editions Gallimard, 1962

 

Du même auteur :

Marines (10/08/2015)

« Mon coeur bredouille… » (16/10/2016)

« Il y a un bruit près de chez moi… » (16/10/2017)